En parcourant le Volapük Reader page 6

In konlet tiämü: Esperanto se Bukem Nütik Lösteräna, tuvoy:
Dans la collection intitulée Esperanto de la Bibliothèque Nationale d’Autriche on trouve:

Mitchell, Frederic W.  A Volapük reader. – Boston, Mass. 1891

Emaipadükob buki at, pade: 6 e palanob fa at.
J’ai ouvert ce livre à la page 6 et m’en suis inspiré.

Dins valik kels nidons no binons golüdik.
Tout ce qui brille n’est pas or.
Dins=Dinge en allemand, things en anglais: les choses.
Val est la racine pour tout (all/alle en anglais/allemand). Valik=tous.
kels nidons: Qui (pluriel) brillent.
Golüdik: On reconnait Gold.
Krüt binon nefikulik ab lekan binon fikulik.
La critique (krüt) est facile mais l’art (lekan) est difficile(fikulik).
Kan (=can en anglais): pouvoir. Le– est un augmentatif: le super-pouvoir c’est l’art!
Fikulik: Difficile, nefikulik: le contraire de fikulik: facile!

Kisi maloy seilön?
Pourquoi y a-t-il écrit “silence”?
Malos: Mal rappelle l’allemand malen, peindre/dessiner. –oy indique le sujet on.
Seilön: se taire.
Littéralement: Pourquoi on écrit se taire.

Seilön binon gepükön ute kel pükon sen lisäl.
se taire est répondre à celui qui parle sans raison.
Ute est ut, celui, et finit ici avec un e, marque du datif. Donc: à celui.
Kel: qui.

Alim vilon vedön bäledik, ab nek vilon binön bäledik.
Tout le monde veut devenir vieux mais personne ne veut être vieux.
Alim: Tout le monde
vilön: vouloir, ici sans les deux points, vilon: veut.
vedön: devenir, comme en allemand: werden
bäledik: vieux.
ab: mais
nek: personne
binön: être (comme en allemand: ich bin).

Pük kiom binon nefikulikün?
Quelle est la langue la plus facile?
Pük: Comme en anglais speak. La langue. Comme dans Volapük, la langue du monde(vol=anglais world).
Kiom: Laquelle.
Binon: est.
Nefikulikün: On part de fikulik, difficile. On prend son contraire, nefikulik. On ajoute le suffixe –ün du superlatif: nefikulikün, la plus facile.
Sur ce blog les réponses autres que le Volapük ne sont pas acceptées.

Volapük binon-li nefikulikum ka Sperantapük?
Le volapük est-il plus facile que l’Espéranto?
Nefikulikum: on a pris le même adjectif nefikulik, facile, mais on a ajouté le suffixe –um du comparatif: nefikulikum, plus facile
Ka: que, lorsqu’on fait une comparaison. Plus facile que.
Sur ce blog les réponses autres que lesi! ne sont pas acceptées.

Glidis!

 

 

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s